À LA UNE Entreprise

BOA reçoit le prix de l’entreprise citoyenne 2021 (RCCMS)

Casablanca – Le groupe Bank Of Africa (BOA) a reçu, jeudi à Casablanca, le prix de l’entreprise citoyenne de l’année dans le cadre de la quatrième édition du « Trophée de l’entrepreneur social et de l’entreprise citoyenne », organisée par le Rotary Club de Casablanca Mers Sultan (RCCMS).

Ce trophée a été remis par le professeur, Mohamed Berrada, ancien ministre et président de Links, à Brahim Benjelloun Touimi, Administrateur Directeur Général Exécutif du groupe BOA et ce, lors d’une cérémonie animée par le président du RCCMS, Othman Cherif Alami.

A cette occasion, M. Benjelloun Touimi a mis en avant l’implication du groupe bancaire dans des domaines tels que l’éducation et l’environnement à travers la Fondation BMCE, notant que la finance doit avoir un sens et contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable.

Dans ce sens, le groupe a pris plusieurs engagements qui se sont traduits notamment par la mise en place de lignes de financement dédiées à l’économie bleue et la gestion des déchets, a-t-il fait savoir.

Cette cérémonie a été aussi marquée par la présentation des actions phares de la Fondation BMCE qui, forte de plus de 20 ans de leadership au service du développement durable, a renforcé sa présence en Afrique subsaharienne avec 6 écoles (Sénégal, Congo Brazzaville, Mali, Rwanda, Djibouti et un centre socio-éducatif au Sénégal).

Le bilan de la Fondation fait état de près de 200 unités dédiées à l’éducation préscolaire et primaire construites et équipées couvrant les différentes régions du Royaume.

Pour un ancrage effectif de la démarche RSE à l’échelle du groupe BOA, six engagements alignés aux best practices ont été élaborés. Il s’agit de « l’éthique des affaires et relation client responsable », « Finance durable », « Employeur responsable », « gouvernance et gestion de risques », « environnement », « intérêt des communautés et dialogue des parties prenantes ».

Le groupe a également mis en place des solutions de financement spécialisées, en particulier, la ligne de financement « Capvaloris » destinée à financer les projets liés à la valorisation des matières résiduelles et une ligne de crédit propre aux femmes, à savoir l’offre « Women in Business » à travers la signature de la ligne de financement « WIB », en partenariat avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), visant à promouvoir l’entrepreneuriat féminin.

S’agissant du 2ème prix de l’entreprise citoyenne 2021, il est revenu à la Société Thérapeutique Marocaine (Sothema) qui est un laboratoire pharmaceutique 100% marocain. Ce prix a été décerné à Lamia Tazi, PDG de Sothema, par Jalal Charaf au nom de la présidence de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Pour ce qui est du prix de l’entrepreneur social de l’année 2021, il a été remis, par M. Cherif Alami, à Farid Bensaid, Président de Ténor Group (Fondation Ténor pour la Culture).

Par ailleurs, Lamia Bazir, Directrice exécutive de l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE) et présidente fondatrice de EWA (Empowering women in The Atlas) a été désignée lauréate du prix Coup de cœur de cette 4ème édition du « Trophée de l’entrepreneur social et de l’entreprise citoyenne », alors qu’un prix spécial de reconnaissance en hommage rendu à l’ensemble du corps médical et des malades a été accordé au Docteur Jamaleddine Kohen, président de la Société Marocaine d’Anesthésie, d’Analgésie et de Réanimation (SMAAR) par Said Nejjar, gouverneur du Rotary district 9010 qui comprend l’Algérie, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie.

« Pour notre année rotarienne, qui commence le 1er juillet et se termine chaque année le 30 juin, nous avons eu l’ambition de contribuer à la réalisation de nombreuses opportunités dans l’intérêt de nos concitoyens et membres de notre communauté, dans un esprit de développement et d’optimisme. Nous avons la volonté d’essayer d’inscrire dans la durée les actions de notre club », a dit M. Cherif Alami lors de la cérémonie.

La 1ère édition de ce trophée s’est tenue en mars 2013, a-t-il rappelé, ajoutant que depuis, le Club a distingué une dizaine d’entrepreneurs sociaux et de grandes entreprises et fondations marocaines pour leurs actions socio-éducatives, culturelles ou environnementales.

En 2021, le RCCMS vise à pérenniser cette initiative locale et d’élargir son assise rotarienne, a indiqué M. Cherif Alami, notant que « ce prix consacre notre engagement à l’égard des valeurs qui nous guident au quotidien: Rester ouvert au monde, accompagner le changement, lutter contre l’exclusion sociale et la précarité, renforcer la formation et l’éducation des jeunes et soutenir l’entrepreneuriat et l’emploi ».

Voir aussi:

Trois questions à l’économiste Mohamed Akaaboune

Hassnaa EL AKKANI

Covid-19/Fonds: Lesieur Cristal apporte 30 MDH

Maroc: hausse de 8,3% des arrivées touristiques en 2018

Lhassan Essajide