À LA UNE

Commande publique: les délais de paiement à 18,6 jours

Casablanca – Les délais de paiement de la commande publique ont été ramenés en moyenne à 18,6 jours en 2021, dont 19,25 jours pour l’État et 17,47 jours pour les collectivités territoriales, a indiqué, mercredi à Casablanca, le Trésorier générale du Royaume, Noureddine Bensouda.

« La mise en œuvre du système de dispositif électronique des factures a porté ses fruits en termes de réduction des délais moyens de paiement de la commande publique de l’Etat et des collectivités territoriales. En effet, pour l’ensemble de la commande publique, les délais ont été ramenés en moyenne de 27,6 jours en 2017 à 18,6 jours en 2021 dont 19.25 jours pour l’Etat et 17,47 jours pour les collectivités territoriales », a dit M. Bensouda dans son allocution lors d’une conférence organisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Quant aux marchés publics, les délais ont été ramenés en moyenne de 58 jours en 2017 à 33,9 jours en 2021 dont 32,83 jours pour l’Etat et 37,4 jours pour les collectivités territoriales, a-t-il fait savoir.

Concernant l’évolution de la soumission électronique, M. Bensouda a précisé que le nombre de réponses électroniques déposées via le portail des marchés publics a connu une évolution substantielle passant de 2.094 en 2017 à 82.609 en 2021.

Pour ce qui est du recours aux enchères électroniques inversées, il a connu une évolution notable, passant d’un montant de 606,5 millions de dirhams (MDH) en 2017 à 3,3 milliards de dirhams (MMDH) en 2021, a-t-il ajouté, notant que les économies réalisées par le recours à cette procédure sont évaluées à 1,08 MMDH durant les 5 dernières années.

Cette conférence, qui s’inscrit dans le cadre des « Rencontres du Livre Blanc » de la CGEM, a été organisée sous le thème « la commande publique, levier de transformation pour un développement productif ».

Voir aussi:

Épargne: 4 questions au Président de l’AMIC

Youness AKRIM

Régionalisation avancée: 10 MMDH alloués par an dès 2021

Hicham Louraoui

Produits sans fumée: la désinformation, un défi pour PMI!

Samia BOUFOUS