• Accueil
  • À LA UNE
  • Emploi: l’Exécutif mobilisé pour contrer l’impact la pandémie
À LA UNE

Emploi: l’Exécutif mobilisé pour contrer l’impact la pandémie

Casablanca – Conscient de l’ampleur des répercussions socio-économiques de la crise du Covid-19, le gouvernement accorde à la question de l’emploi une place de choix dans son programme et son plan d’action.

L’Exécutif a ainsi tracé une feuille de route claire et ambitieuse pour répondre aux besoins des citoyens marocains en termes d’emploi et œuvre, par le biais de plusieurs programmes, à mener des actions concrètes pour favoriser la création d’emploi et assurer une meilleure inclusion économique et professionnelle.

« Awrach »: réponse immédiate aux citoyens impactés par la crise

S’inscrivant dans la perspective de la mise en œuvre du programme gouvernemental 2021-2026 en matière d’emploi, d’inclusion économique et de promotion de l’initiative individuelle, le programme « Awrach » lancé officiellement mercredi dernier par le Chef du gouvernement promet la création de 250.000 emplois directs, tout au long de la période de sa mise en œuvre en 2022 et 2023.

Une action concrète et immédiate de la part du gouvernement pour limiter les effets de la crise, puisque le programme cible une population particulière, en l’occurrence les personnes ayant perdu leur travail à cause de la pandémie du Covid-19, et celles ayant des difficultés d’accéder au marché du travail.

Avec une enveloppe budgétaire de 2,25 milliards de dirhams (MMDH) au titre de l’année 2022, « Awrach » s’étale sur deux volets, un premier relatif aux chantiers généraux temporaires, adressés à environ 80% du nombre total des bénéficiaires du programme, alors que le deuxième volet concerne les chantiers visant à promouvoir l’inclusion durable à l’échelle nationale.

Plus concrètement, l’opérationnalisation du programme se fera à travers des contrats conclus par des associations de la société civile, des coopératives et des entreprises, à travers des candidatures et des contrats de travail, sans conditions d’éligibilité.

Dix provinces sont concernées dans une première phase, avant la généralisation progressive du programme dans toutes les régions du Royaume. Il s’agit de M’diq-Fnideq, El Hajeb, Errachidia, Azilal, Nouaceur, Al Haouz, Figuig, Oued Eddahab, Sidi Kacem et Taroudant.

« Forsa »: encourager l’entreprenariat des jeunes

Un autre programme, « Forsa », figure parmi les actions proposées par le gouvernement toujours dans l’objectif d’apporter le soutien nécessaire aux jeunes et d’assurer leur intégration au marché de l’emploi. Il s’agit en effet d’une opportunité pour promouvoir les initiatives des jeunes et renforcer leur esprit entrepreneurial.

Ce programme devrait financer des projets de divers domaines (associatif, environnemental, culturel, sportif, etc…), sans conditions préalables, seuls le projet et l’engagement de son porteur seront pris en compte.

Des crédits d’honneur pouvant atteindre 100.000 DH, remboursables en dix années au maximum, seront aussi offerts aux porteurs de projets, pour structurer le projet et le développer de la partie conception à la partie réalisation.

Un programme ambitieux qui donnera sans doute un nouvel élan à l’innovation et la créativité des jeunes, et permettra aussi aux citoyens d’exercer leurs activités entrepreneuriales de manière formelle à travers un système d’incitation fiscale simplifié.

Aussi épineuse qu’elle soit, la question de l’emploi est bel et bien au centre des préoccupations de l’Exécutif, qui ambitionne d’apporter par divers programmes et actions des réponses concrètes et immédiates aux attentes socio-économiques des citoyens marocains.

Voir aussi:

AgTech: Le groupe OCP et Bioline By Invivo s’allient

Hicham Louraoui

Covid19: OCP apporte une contribution de 3 MMDH

Hassnaa EL AKKANI

« Le dépôt d’investissement » au centre d’un webinaire

Hassnaa EL AKKANI