À LA UNE

Discours royal: les potentialités du sud mises en avant

MDJS CHALLENGE VIRTUEL 728 X 90
Sbah Nor
CAMPAGNE ADD

Rabat-  Le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l’occasion du 45ème anniversaire de la Marche Verte a mis en avant les ressources et potentialités dont regorgent les provinces du Sud, tant sur le plan industriel que touristique, a souligné le professeur de l’enseignement supérieur à l’Institut national de statistique et d’économie appliquée (INSEA), Mohamed Chater.

Dans une déclaration à la MAP en réaction au discours royal, M. Chater a fait remarquer que les provinces du Sud regorgent de richesses naturelles et de paysages « féeriques », bordées à l’ouest par l’océan Atlantique, leur offrant une façade maritime pleine de ressources et d’opportunités.

Ces provinces ont tout intérêt à se tourner vers leur océan, pour exploiter « raisonnablement » les ressources maritimes, saisir « pleinement » le potentiel de développement et construire des routes vers ce monde, a relevé l’économiste.

Les ressources maritimes sont riches et variées. Il s’agit de construire une industrie autour de cet écosystème maritime qui concerne autant le plan Halieutis que la relance industrielle post-covid, pour laquelle « le principe de transformation est mis en exergue », a-t-il suggéré, ajoutant que « la dimension de la côte océane est aussi un argument industriel pour se lancer, entre autres, dans la réparation et la construction navale ».

Par ailleurs, l’expert a souligné que le potentiel touristique des provinces du Sud « est grand » et la question du type de tourisme à adopter « est importante », relevant la nécessité de préserver la beauté naturelle des sites et opter pour un tourisme de niches avantageant la richesse et la diversité des sites exploitables.

Et de noter que la disponibilité d’infrastructures de qualité (routes, hôtellerie, restauration, animation, etc) est « une condition de réussite ».

« Considérer l’océan comme passerelle vers le monde est une idée stratégique. Justement, dans le discours de SM le Roi, le port de Dakhla voit donc son dimensionnement ajusté pour avoir la capacité de lier des relations fructueuses avec l’Afrique centrale et australe et l’Amérique », a-t-il conclu.

Voir aussi:

IR : Dématérialisation des états de synthèse

Hassnaa EL AKKANI

Production/Approvisionnement: La COMADER rassure sur la continuité

Hicham Louraoui

L’ADA renforce les capacités des coopératives agricoles

Hicham Louraoui