Non classifié(e) À LA UNE

Dakhla Atlantique, résonance du succès du port Tanger Med

Sbah Nor
MDJS CHALLENGE VIRTUEL 728 X 90
CAMPAGNE ADD

Casablanca – La success story du port de Tanger Med avec l’Europe et l’Asie devrait trouver sa résonance dans la réussite du port Dakhla Atlantique avec l’Afrique, a indiqué Kamal Zine, consultant en banque et assurance à Paris.

« Le port Dakhla Atlantique sera un levier de développement multidimensionnel pour les Provinces du Sud, le Maroc et le continent africain. Un port moderne comme celui de Dakhla Atlantique, connecté grâce à des liaisons ferroviaires et routières, est un facteur d’appel pour les investisseurs locaux et étrangers », a déclaré M. Zine à la MAP, en réaction au discours de SM le Roi Mohammed VI à l’occasion du 45ème anniversaire de la Marche Verte.

Selon l’expert, ce port peut amorcer la création d’écosystèmes et de zone d’activités intégrées, notant dans ce sens que le secteur de la pêche maritime présente plusieurs atouts sur lesquels le Maroc peut capitaliser pour créer davantage d’emploi et de valeur pour la population locale.

Le port de Dakhla-Atlantique devrait promouvoir les échanges commerciaux directs entre le Maroc et ses partenaires africains, a soutenu M. Zine, relevant que ceci devrait faire du Maroc une locomotive dans le processus de mise en place de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA).

Par ailleurs, l’expert a souligné que la crise du Covid-19 a montré plus que jamais que le continent africain est un relais de croissance incontestable, estimant que grâce aux chantiers d’infrastructures lancés dans les Provinces du Sud, les capitaux étrangers peuvent mieux saisir les opportunités offertes par le Royaume et l’Afrique.

« Les gains relatifs à l’optimisation de la chaîne logistique, à l’expertise développée par le Maroc dans les industries destinées à l’export grâce à l’expérience réussie du port de Tanger Med constitueraient des facteurs attractifs pour les investisseurs locaux et internationaux », a-t-il ajouté.

Il a en outre souligné que le Maroc a développé une expertise mondialement reconnue dans les énergies renouvelables, relevant que la poursuite des investissements dans ce secteur devrait aider les Provinces du Sud à renforcer leurs capacités productives dans le respect des normes écologiques.

« Une telle stratégie améliorerait la compétitivité du tissu économique local, stimulerait les exportations et permettrait d’éviter des barrières non tarifaires telles que la taxe carbone », a conclu M. Zine.

Voir aussi:

Le Huawei Y6p débarque au Maroc

Hicham Louraoui

Fret aérien: RAM Cargo récompense ses meilleurs partenaires

Hicham Louraoui

BAD: 3 milliards USD pour atténuer l’impact du Covid-19

Hicham Louraoui