À LA UNE

Maroc: aggravation du déficit commercial de 10,9% en 2018

MDJS CHALLENGE VIRTUEL 728 X 90
Sbah Nor
CAMPAGNE ADD

Casablanca – Le déficit commercial a atteint 116,4 milliards de dirhams (MMDH) au Maroc l’année dernière, en augmentation de 10,9% par rapport à 2017, selon l’Office des changes.

Cette aggravation s’explique par un accroissement des importations de 40,03 MMDH, plus importante que celui des exportations (+28,55 MMDH), fait savoir l’Office des changes dans une note sur ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs au titre de l’exercice 2018, ajoutant que le taux de couverture s’est établi à 77,7% au lieu de 78,2% un an plus tôt.

L’augmentation des importations de 8,3% à plus de 520,9 MMDH à fin 2018 est attribuable à la hausse de la facture énergétique (+12,7 MMDH), des achats de biens d’équipement (+10,4 MMDH), de produits finis de consommation (+7,9 MMDH), précise la même source, notant que ces trois groupes de produits représentent 64,6% du total des importations contre 63,7% en 2017.

Concernant les exportations, celles-ci ont progressé de 7,6% à 404,5 MMDH, indique la même source.

Cette dynamique s’explique par la hausse des exportations de l’ensemble des secteurs, notamment des ventes de phosphates et dérivés (+7,5 MMDH), des secteurs automobile (+6,3 MMDH), des produits de l’agriculture et agroalimentaire (+3,7 MMDH), de l’aéronautique (+1,7 MMDH) et du textile et cuir (+1,5 MMDH), souligne l’Office des changes.

Voir aussi:

La formation, un pilier du partenariat BAD-Cour des comptes

Hicham Louraoui

CFC: 4 questions à l’expert-comptable Issam El Maguiri

Youness AKRIM

L’investissement, axe névralgique d’une relance durable et inclusive

Youness AKRIM