• Accueil
  • À LA UNE
  • Maroc/BAD: plus de 160 entrepreneurs soutenus par l’initiative d’appui à l’entrepreneuriat “Souk At-tanmia”
À LA UNE Entreprise

Maroc/BAD: plus de 160 entrepreneurs soutenus par l’initiative d’appui à l’entrepreneuriat “Souk At-tanmia”

L’initiative d’appui à l’entrepreneuriat “Souk At-tanmia”, qui a pris fin ce mardi, a permis de lancer 161 petites entreprises avec plusieurs emplois créés à travers le Royaume, a annoncé la Banque Africaine de développement (BAD).

L’initiative, lancée en 2019 et pilotée par la BAD, avait pour objectif de soutenir de jeunes porteurs de projet à travers une offre d’accompagnement intégrée à différentes étapes de leur développement, indique la Banque dans un communiqué.

Financé par le Programme de partenariat dano-arabe, en partenariat avec le ministère de l’Économie et des Finances, le programme a ciblé trois régions du pays, à savoir Guelmim Oued Noun, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Drâa-Tafilalet.

Les jeunes âgés de 25 à 35 ans représentent la grande majorité des promoteurs des 161 projets retenus par Souk At-tanmia à l’issue d’un processus d’accompagnement technique, fait savoir le communiqué, notant que près de 30% des porteurs de projet sont des femmes.

De même, plus de 98% des entrepreneurs ont satisfait à toutes les conditions permettant de débloquer les fonds, souligne la même source, relevant, dans ce sens, que Souk At-tanmia a versé un total de 17,5 millions de dirhams (MDH) sous forme de dons destinés à renforcer les fonds propres des entrepreneurs.

Chaque lauréat a reçu un don équivalant à près de 30% du montant total de son investissement et a bénéficié d’un programme d’accompagnement technique dans différents domaines (création d’entreprise, business plan, marketing, gestion financière, etc).

L’initiative s’est déroulée dans le cadre d’un processus de sélection transparent et compétitif, avec le concours d’experts nationaux et internationaux, représentant tous les partenaires du programme, incluant des banques ainsi que l’écosystème public et privé de soutien à l’entrepreneuriat.

Parmi les critères de sélection figuraient notamment la qualité et la faisabilité techniques des projets, leur viabilité commerciale et financière, leur potentiel à créer des emplois ainsi que leur impact positif sur l’environnement.

“Souk At-tanmia a surtout priorisé les jeunes et les femmes en tenant compte de leur profil entrepreneurial, de leur vision et de leur motivation”, indique la BAD.

Les projets soutenus par Souk At-tanmia reflètent une grande diversité sectorielle, couvrant les coopératives agricoles, le tourisme et l’artisanat, les énergies renouvelables, les transports ainsi que les technologies de l’information et de la communication.

Le Maroc figure parmi les pays fondateurs de la BAD et aussi le premier partenaire de l’institution. Depuis plus d’un demi-siècle, plus de 12 milliards d’euros ont été investis dans les secteurs de la santé, de l’eau, du développement humain, de l’agriculture, des énergies renouvelables, des transports et du secteur financier.

Voir aussi:

Sociétés cotées: décélération de la baisse de l’activité

Lhassan Essajide

Hydrogène vert: le Maroc dans la cour des grands

Safaa BENNOUR

Huawei lance “Super Device” à l’échelle mondiale

Karima EL OTMANI