À LA UNE

Passagers: L’ONDA présente le bilan de l’approche LLS

L’Office National Des Aéroports (ONDA) a présenté, mercredi à Casablanca, le bilan des 10 mois de déploiement de l’approche Lean Six Sigma (LSS) à l’aéroport Mohammed V de Casablanca qui devrait être généralisée au niveau des principaux aéroports du Royaume.

Lors de cette rencontre présidée par le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, et la directrice générale de l’ONDA, Habiba Laklalech, les partenaires aéroportuaires ont présenté l’approche LSS lancée en mars 2022 et appliquée à la zone arrivée internationale de l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

Dix mois après son déploiement, cette démarche, qui intervient dans le cadre du nouveau plan de développement de l’ONDA “Envol 2025”, a permis de réduire les temps d’attente pour les passagers, d’optimiser les processus de sécurité, et d’améliorer la productivité des collaborateurs.

Ainsi, le taux de respect des délais de livraison des bagages à l’arrivée internationale et le temps de séjour et de traitement des passagers au niveau de la police aux frontières (PAF) Arrivée se sont nettement améliorés durant l’année 2022 par rapport à l’année de référence 2019.

Concrètement, cette démarche a favorisé la réduction du délai moyen d’attente avant compostage au niveau des PAF Arrivée, de 21 minutes à 10 minutes (-53%) et la variabilité moyenne de cette durée de 40%, notamment durant la période de pointe.

Quant à la livraison des bagages, le LSS a permis de réduire les délais de 25%, passant de 40 à 30 minutes en moyenne en période de pointe. Cette performance sera améliorée davantage avec la mise en service, à partir de la mi-février, de 3 nouveaux tapis à bagages récemment installés.

Globalement, le déploiement de la démarche LSS a contribué à réduire de 30% le temps passé sur le circuit international de traitement des passagers à l’arrivée, par rapport à la performance de l’année 2019.

Par ailleurs, cette rencontre a aussi été l’occasion de présenter le planning de déploiement de la démarche LSS au niveau des autres aéroports avec l’accompagnement d’experts. En 2023, le LSS sera généralisé au niveau des aéroports de Marrakech – Menara, Fès – Saiss et Oujda – Angad.

A partir de l’année 2024, la démarche sera implémentée, par des responsables ayant bénéficié d’une formation certifiante “Lean Six Sigma Green Belt”, au niveau des aéroports d’Agadir – Al Massira, Tanger – Ibn Battouta et Rabat – Salé.

En vertu de son plan de développement “Envol 2025”, l’ONDA érige l’excellence opérationnelle au rang de priorité stratégique et vise à améliorer la qualité des services prestés dans les aéroports du Royaume pour qu’ils soient une vitrine honorable du pays et un facteur d’attraction tant pour les touristes que pour les investisseurs.

Cette cérémonie a connu la participation de l’ensemble des partenaires aéroportuaires impliqués dans cette démarche, y compris les représentants de la Direction Générale de la Sûreté Nationale, de la Gendarmerie Royale, de l’Administration des Douanes et Impôts Indirects, du ministère de la Santé et des compagnies aériennes.

Voir aussi:

AOR : situation maîtrisable, mais la vigilance est de mise

Safaa BENNOUR

51% des grossistes anticipent une baisse des ventes

Youness AKRIM

Les nuitées dans les EHTC en hausse de 86% au S1-2023 (Observatoire du tourisme)

Manal Ziani