Communication financière

Le déficit de liquidité s’allège à 75,7 MMDH

RHAMNA INVESTORS DAY LEADERBOARD

Casablanca – Le déficit de liquidité bancaire s’est allégé de 4,09%, durant la période allant du 17 au 23 février, pour se fixer à -75,7 milliards de dirhams (MMDH) en moyenne hebdomadaire, selon BMCE Capital Global Research (BKGR).

“Le déficit de liquidité bancaire s’est allégé de -4,09% en se fixant à -75,7 MMDH en moyenne hebdomadaire au moment où les avances à 7 jours de la Banque Centrale affichent une légère baisse passant de 30,4 MMDH à 30 MMDH”, indique BKGR dans sa récente note “Fixed income weekly”.

Les placements du Trésor se sont réduits, pour leur part, à 24,3 MMDH contre 18,7 MMDH la semaine précédente, ajoute la même source, notant que le taux moyen pondéré (TMP) ressort stable à 1,50% tandis que le MONIA (Ndlr: Moroccan Overnight Index Average: indice monétaire de référence au jour le jour, calculé sur la base des transactions de pensions livrées ayant comme collatéral les bons du Trésor) s’établit à 1,424%.

Durant cette semaine, le Trésor a effectué deux levées sur les lignes 2 ans et 10 ans pour un montant de 350 millions de dirhams (MDH) et 556,5 (MDH) respectivement, aux taux limites de 1,8256% et 2,4282%, relève BKGR.

Pour ce qui est de la courbe primaire, les taux 2 ans et 10 ans ont affichés une hausse de +0,2 points de base (pbs) et une baisse de -2,2 pbs respectivement.

Au niveau du marché secondaire, le volume global transigé, durant la semaine, a diminué de -33% à 4,7 MMDH d’une semaine à l’autre, et a été polarisé à hauteur de 60% par les maturités long-terme. Sur la courbe secondaire, la plus forte variation a été enregistrée à la baisse sur la ligne 10 ans soit -4,5 pbs à 2,39%.

Sur la prochaine période, Bank Al-Maghrib devrait augmenter son intervention sur le marché monétaire avec l’injection de 33 MMDH sous forme d’avances à 7 jours contre 30 MMDH la semaine précédente, prévoit BKGR.

“Partant du principe que le Trésor a déjà levé près de 95% de son besoin maximal annoncé pour le mois de février et en absence de pression sur les finances publiques”, la courbe primaire devrait, selon les analystes de BKGR, garder “une allure relativement stable”.

Voir aussi:

BMCE: Hausse du RNPG de 5% à fin septembre

Soukaina OUMERZOUG

Organismes de placement collectif immobilier : Ce qu’il faut savoir

Manal Ziani

OPCVM: l’actif net à plus de 540 MMDH

Zin El Abidine TAIMOURI