À LA UNE

HCP : Baisse de l’ICM au T4-2019

Casablanca- L’indice de confiance des ménages (ICM), dont les composantes portent sur la perception de l’évolution du niveau de vie, du chômage, de l’opportunité à effectuer des achats de biens durables et la situation financière des ménages, s’est établi, au T4-2019, à 77,8 points au lieu de 79,8 points une année auparavant et 74,8 points enregistrés le trimestre précédant, estime le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

En effet, au quatrième trimestre de 2019, quelque 43% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 34% un maintien au même niveau et 23% une amélioration, indique le HCP dans une une note d’information sur les résultats de l’enquête de conjoncture auprès des ménages au terme de l’année 2019.

Le solde d’opinion sur l’évolution passée du niveau de vie est resté négatif, à moins 20 points, contre moins 20,2 points au trimestre précédant et moins 13,3 points au même trimestre de l’année passée, ajoute la même source.

En outre, 28,8% des ménages s’attendent à une dégradation du niveau de vie au cours des 12 prochains mois, 44,5% à un maintien au même niveau et 26,7% à une amélioration. Le solde d’opinion relatif à cet indicateur passe à moins 2,2 points au lieu de moins 3,7 points le trimestre précédent et 9 points le même trimestre de l’année 2018.

S’agissant de la perception de l’évolution du chômage, 79,5% contre 7,9% des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois, fait savoir la même source, notant que le solde d’opinion est resté négatif à moins 71,6 points contre moins 71,8 points un trimestre auparavant et moins 70 points un an auparavant.

Pour ce qui est de l’achat de biens durables, quelque 55,6% contre 26,3% des ménages considèrent que le moment n’est pas opportun pour « effectuer des achats de biens durables ».

Le solde d’opinion de cet indicateur est resté négatif, passant à moins 29,2 points contre moins 37,7 points le trimestre précédent et moins 36,7 points le même trimestre de l’année 2018.

L’enquête fait également ressortir que 65,6% des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 30,4% déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne et 4% affirment épargner une partie de leur revenu. Le solde d’opinion relatif à la situation financière actuelle des ménages est resté ainsi négatif, à moins 26,4 points contre moins 29,5 points le trimestre précédant et moins 28,4 points une année auparavant.

Quant à l’évolution de leur situation financière au cours des 12 derniers mois, 31,4% contre 9,3% des ménages considèrent qu’elle s’est dégradée. Cette perception reste ainsi négative, avec un solde d’opinion de moins 22,1 points en amélioration par rapport au trimestre précédent où il enregistrait moins 26 points et en dégradation par rapport au même trimestre de l’année précédente où il enregistrait moins 20,7 points.

S’agissant de l’évolution de leur situation financière au cours des 12 prochains mois, 27,6% contre 11,7 % des ménages s’attendent à une amélioration de leur situation financière. Le solde d’opinion de cet indicateur enregistre 15,9 points contre 12,8 points un trimestre auparavant et 19,1 points un an auparavant.

Voir aussi:

Le dirham se déprécie de 0,62% face à l’euro  

Badr Bouhania

Renault Commerce Maroc se distingue aux African Cristal

Marché des changes: le dirham quasi-stable face à l’euro

Salma EL BADAOUI