À LA UNE

Le déficit de la liquidité bancaire se creuse

CIH PAY2

Casablanca – Le déficit de la liquidité bancaire s’est creusé davantage durant la semaine allant du 11 au 17 mars pour avoisiner près de -68,3 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 3% par rapport à une semaine auparavant, selon BMCE Capital Research (BKR).

« En dépit du reflux conjoncturel de la circulation fiduciaire généralement observable à l’approche de la fin de chaque mois, le déficit de la liquidité bancaire s’est creusé davantage durant la semaine écoulée pour avoisiner près de -68,3 MMDH, soit une hausse de +3% par rapport à une semaine auparavant », indique BKR dans sa lettre monétaire et obligataire pour la semaine allant du 11 au 17 mars courant.

Face à cette situation, poursuit la même source, Bank Al-Maghrib a, et comme prévu, réduit ses interventions en avances à 7 jours au niveau du marché monétaire d’environ 2,04 MMDH d’une semaine à l’autre pour se fixer à 26,12 MMDH, ajoutant que la satisfaction de la totalité de la demande des Banques et l’équilibre entre l’offre et la demande sur le marché monétaire ont reconduit la stabilité habituelle du taux monétaire interbancaire à 1,5%.

De son côté, le Trésor a augmenté davantage ses placements sur le marché avec un encours quotidien moyen de près de 7,4 MMDH, soit le double de ce qui a été placé une semaine plus tôt.

Sur la prochaine semaine s’étalant du 18 au 25 mars, la Banque centrale augmentera son dispositif d’intervention sur le marché monétaire à travers l’émission de 650 millions de dirhams (MDH) de plus par rapport à la semaine précédente sous forme d’avances à 7 jours, soit un total de 26,77 MMDH, prévoient les analystes de BKR.

Voir aussi:

BCP et le japonais SUMITOMO s’allient en Afrique

Khalid ABOUCHOUKRI

Samsung: Coup d’envoi de la « Samsung Week »

Hicham Louraoui

IGOC-2022 : Accompagner la relance économique